17 juin 2020 3 17 /06 /juin /2020 09:24

Transformation des comités  en conseils de quartier

 

A la réunion du Conseil municipal de la Ville de Cachan du 7 mai dernier (en visioconférence et avec une diffusion en direct sur Internet) figurait à l'ordre du jour (Point 12) la création des "conseils de quartier".

 

Le compte-rendu de cette réunion précise le propos comme suit "

" En transformant les comités de quartiers en conseils de quartier, la Ville souhaite conforter les instances de démocratie locale et leur donner un nouvel élan. Elle relaie ainsi la volonté d'une plus grande implication citoyenne exprimée par les Cachanaises et les Cachanais dans les différents temps de concertation et notamment lors des réunions et des ateliers Parlons Ensemble de Cachan. Conformément à l'article L.2122-2 du code général des collectivités territoriales, trois postes d'adjoints chargés des quartiers pourront être créés au sein de la ville de Cachan afin de conduire une mission d'animation, et de réflexion avec les élus et les citoyens référents de chacune des assemblées pour améliorer leur fonctionnement".

Ainsi que cela a été exposé lors de la réunion, cette transformation permettra de poursuivre la dynamique engagée avec les comités de quartier. Les nouveaux conseils de quartier pourront être consultés par la Maire pour faire des propositions sur tel ou tel sujet ou projet, ils pourront être associés aux actions intéressant le quartier, ils continueront d'animer l'agenda événementiel municipal (fêtes de quartier).

L'enjeu est aussi de se rapprocher de la réalité du quotidien des habitants de certains quartiers dont on a pu percevoir qu'y régnait parfois un sentiment d'isolement, d'éloignement du cœur de ville et de la réalité municipale.

Enfin, il s'agit également de traduire dans les faits un engagement du programme de la campagne, et d'amorcer ainsi le nouveau le mandat municipal en le plaçant sous le signe du dialogue citoyen et des initiatives locales.

Pour asseoir ces conseils de quartier dans la vie municipale, la charte des comités de quartier de novembre 2015, coélaborée entre la Municipalité et les équipes d'animation des comités de quartier en novembre 2015, a été actualisée en conséquence. Le mode de fonctionnement et d'articulation entre ces futurs adjoints et adjointes de quartier sera précisé lors de rencontres avec les habitants eux-mêmes qui font vivre ces conseils de quartier.

Cette amélioration de la structuration des échanges des habitants avec les élus constitue une nouvelle étape du développement de la démocratie à Cachan.

La proposition faite est qu'il y ait trois adjoints de quartier, en particulier dans les quartiers La Plaine et Cité-Jardins, pour prendre en compte la réalité des besoins, des inquiétudes, des questionnements ou des envies des habitants.

Le Conseil municipal du 7 mai a approuvé la création, la dénomination et la charte des Conseils de quartier.

Pour voir la délibération de ce vote : cliquer ici !!

On y retrouve le découpage de la ville en 5 quartiers :

- Coteau

- Centre-ville

- Plaine - Prairie

- Ouest-Nord

- Ouest-Sud

Pour voir l'annexe "Charte des conseils de quartier" : cliquer ici !!

 

Nomination d'adjointes de quartier

 

Le Conseil Municipal du 26 mai 2020 est le premier de la nouvelle mandature assurée par la Maire Hélène de Comarmond, nouvellement élue après un mandat de 2 ans depuis avril 2018 :

 

 

Les comités de quartier deviennent des "conseils de quartier" (mai 2020)

Suite à ce conseil municipal d'installation, on peut lire sur le site de la Ville de Cachan : "La transformation des comités de quartier en conseils de quartiers, avec la nomination de trois adjoints de quartier, participe à cette dynamique et renforce ainsi la parole des habitants au sein du conseil municipal. Cette parole des habitants est le moteur des actions. En favorisant son expression, les habitants deviennent acteurs de leur ville mais permettent surtout que les projets proposés par la Ville soient en adéquation avec la volonté générale."

Source : https://www.ville-cachan.fr/actualites/1923-helene-de-comarmond-elue-maire-de-cachan

 

Parmi les 14 adjointes et adjoints à la Maire, le Conseil Municipal a voté la création de 3 adjoints aux quartiers.

Sur le site de Ville de Cachan, on trouve la liste nominative des 14 adjointes/adjoints, dont les 3 adjointes suivantes nommées déléguées aux quartiers comme suit :

 

Pour le quartier Cité-Jardins :

Les comités de quartier deviennent des "conseils de quartier" (mai 2020)

Pour les quartiers La Plaine - La Prairie - Courbet :

Les comités de quartier deviennent des "conseils de quartier" (mai 2020)

Pour les quartiers Centre-Ville, Ouest-Nord et Coteau :

Les comités de quartier deviennent des "conseils de quartier" (mai 2020)

On note donc que les 3 adjointes déléguées aux quartiers se répartissent sur les 5 conseils de quartier de Cachan..

 

Les activités de Déléguées aux quartiers et Adjointes à la Maire s'inscrivent bien sûr dans le cadre de la démocratie participative que la Maire souhaite développer à Cachan, et sont placées sous l'autorité directe du 1er adjoint, chargé notamment de la participation citoyenne et des initiatives locales :

 

Les comités de quartier deviennent des "conseils de quartier" (mai 2020)

En attendant, la Maire de Cachan confirme dans l'entretien publié dans "LE MAG . Cachan" de Juin 2020 (N° 304, p.16) l'importance de la participation citoyenne, son projet de "renforcer la proximité si indispensable à l'unité de notre ville" en amplifiant la dynamique de co-construction participative et citoyenne. Elle conclut "il faut savoir prendre le temps de laisser les habitants  se saisir des enjeux municipaux et de leur avenir. De plus,  la crise que nous venons de traverser doit nous pousser à nous réinventer".

On apprend ainsi (p. 17) que des "ateliers citoyens  seront mis en place pour tous les grands projets" et qu'un "budget spécifique sera mobilisé pour la concertation. Pour garantir leur diversité, les citoyens seront tirés au sort, leurs avis et propositions seront présentés lors des conseils municipaux".

 

Nous vous tiendrons informés de la suite des opérations de restructuration, sachant que la Municipalité compte engager une réflexion sur la charte, pour conforter la place de ces nouveaux conseils de quartier et pour préparer leur reprise en lien avec les adjointes de quartier, les élus en charge de la concertation, et les équipes d'animation des comités/conseils de quartier. Ceci lorsque le contexte sanitaire de la pandémie de Covid-19 le permettra.

Partager cet article

Repost0
26 mai 2020 2 26 /05 /mai /2020 18:06

Depuis notre précédent article sur la pandémie du Covid-19, la situation a beaucoup évolué, notamment suite à la fin du confinement, décrété du 17 mars au 11 mai.

Le confinement a totalement bouleversé la vie de l'ensemble de la population, tant d'un point de vue professionnel que dans les rapports sociaux, de voisinage, amicaux et familiaux.

La pandémie a créé une crise non seulement sanitaire, mais également économique, financière, sociale et même politique.

En effet, la conduite de la politique en temps de crise s'est avérée confrontée à des difficultés majeures et inédites, devant effectuer des arbitrages délicats entre les impératifs de santé publique, la préservation de l'économie, le fonctionnement de la démocratie élective, la prise en compte du contexte social, les modalités d'organisation de la vie quotidienne des habitants etc…

 

Pour les Cachanaises et Cachanais, la principale source d'information est demeurée le site de la Ville de Cachan, avec sa page sur le Covid-19 constamment mise à jour au fur et à mesure de l'évolution de la pandémie :

https://www.ville-cachan.fr/54-carrousel/1908-covid-19-deconfinement-cachan-a-vos-cotes

Sur de très nombreux points, on y trouve les informations indispensables : déplacements, masques,  service municipaux (collecte des déchets, commerces, marché, transports), ouverture/fermeture des écoles, crèches, bibliothèques, parcs et jardins…).

La Mairie a fait distribuer les masques annoncés pour les Cachanais (2 masques en tissu par boîte aux lettres), la distribution s'est terminée le 15 mai (on peut commander des masques supplémentaires sur cette page).

 

Le département du Val-de-Marne continue de son côté d'informer régulièrement sur la réouverture progressive de ses services publics.

 

Après la fin du confinement se déroule depuis le 11 mai le déconfinement progressif jusqu'au 1er juin, à une cadence prudente, afin d'éviter une 2ème vague du virus et un reconfinement. L'ensemble des mesures et des règles du plan de déconfinement, dont l'objectif  annoncé est de "préserver un équilibre entre la nécessité de reprendre l’activité économique et celle de préserver la santé des Français" sont proclamées sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Outre toutes les informations sur la maladie, les conséquences (santé et vie quotidienne), les bonnes pratiques, les mesures gouvernementales et les modalités du déconfinement, on y trouve notamment les données sur l'impact du Covid-19 pour la France, les régions et les départements (mais pas au niveau des villes) : cas confirmés, décès totaux, données sur hôpitaux (hospitalisations, retours à domicile, réanimations, décès) et sur les EHPAD et EMS (cas et cas confirmés, décès).

 

Pour celles/ceux qui s'intéressent à connaître plus précisément la diffusion du Covid-19, aux niveaux mondial, européen, national et francilien, et en particulier en Val-de-Marne et à Cachan sur la base de chiffres concrets illustrés par des graphiques : cliquer ici !

 

Ce point documenté (actualisation au 19 mai) conclut :

- au niveau mondial et européen : à une diminution globalement très lente de la pandémie ;

- au niveau de la France : à une amélioration sur le front du nombre des cas d'hospitalisations (baisse de 40 %), des réanimations (baisse de 70 %), et de la cadence des décès (baisse de 50 %), alors que dans le même temps les cas confirmés ont augmenté de près d'1/3 ( 31 %) et les retours à domicile de 82 % ; toutefois, selon les normes internationales, près de la moitié (93 000) des cas déclarés (147 000) sont encore en cours de traitement ; il reste encore du chemin à parcourir pour que la situation sanitaire s'améliore véritablement ;

- au niveau de l'Ile-de-France : à un impact bien supérieur à son % de population (18 % de la France), puisqu'on dénombre (au 19/05/2020) un taux de 42 % pour les hospitalisations et 38 % pour les décès ; le niveau des réanimations s'est fortement réduit (à 775 le 19/05, alors qu'il avait dépassé les 2500 la 1ère quinzaine d'avril) ;

- au niveau du département du Val-de-Marne : un impact supérieur à son % de population (11 % de la région IdF), car on compte autour de 16 % pour les hospitalisations et décès ; le 94 est l'un des départements les plus touchés (en 4ème position, derrière Paris), particulièrement pour ce qui concerne les hommes les plus âgés ; heureusement, le nombre de réanimations n'a cessé de décroître (75 au 19/05, contre 340 à la mi-avril) ;

- au niveau de la ville de Cachan (faute de données précises ) : à une surmortalité importante (4 à 6 fois supérieure en avril à la moyenne des années 2010 à 2019), soit près de 100 décès pour les 4 mois de janvier à avril 2020,  alors que la ville a compté 107 à 130 décès/an de 2010 à 2019 ; mais les chiffres sont sans doute biaisés, car de non-Cachanais peuvent décéder dans les EHPAD de Cachan, et à l'inverse des Cachanais peuvent être hospitalisés ailleurs (notamment dans le 92) et y décéder ; dans l'attente de chiffres détaillés et d'éclaircissements sur les méthodes de comptabilisation (il y a aussi les décès à domicile, non indiqués dans les statistiques gouvernementales !), on peut à ce stade constater un impact considérable de la contamination liées au Covid-19 dans notre ville de Cachan.

 

Dans ces conditions,  il nous faut rester très vigilants dans l'application des règles imposées au cours des différentes étapes du déconfinement progressif.

 

A toutes et à tous un rappel des consignes actuelles :

COVID-19 : vivre la pandémie à Cachan (mai 2020)

A compter du 2 juin, une deuxième étape (annoncée a priori ce 28 mai) du plan de déconfinement va débuter pour une durée de 3 semaines, phase qui devrait comporter une reprise progressive de la majeure partie nos activités habituelles, accompagnée toutefois par les gestes barrières qui resteront nécessaires tant que le virus n'aura pas totalement cessé de se propager.

Il est attendu l'élargissement des déplacements ; les collèges et lycées, les lieux de vie (bars, cafés, restaurants, lieux culturels et cultuels…) rouvriront ou seront accessibles (lieux de vacances) par étape. C'est dire que le retour à la normale ne sera sans doute pas possible avant plusieurs mois.   

Partager cet article

Repost0
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 22:00

La crise sanitaire sans précédent que provoque le Covid-19 nous préoccupe tous depuis des semaines, et encore plus depuis les mesures de confinement qui ont commencé le 17 mars et qui viennent d'être prolongées jusqu'au 11 mai. Elle engendre déjà des perturbations économiques, financières, sociales, voire psychologiques, souvent de grande ampleur pour les populations impactées..

 

Dans ces circonstances, chacun d'entre nous consulte le point de situation de la pandémie sur le site du Gouvernement, avec les liens vers les attestations dérogatoires, les informations vitales sur les signes et symptômes à observer, les gestes barrières à adopter, les Nos de téléphone d'urgence et utiles. On y trouve même un questionnaire d'orientation médicale en ligne.

Vu ces perturbations des activités de la vie quotidienne, des contacts familiaux, amicaux et sociaux, des événements collectifs, et aussi de l'ensemble des services publics, la Ville de Cachan donne sur son site, sous la rubrique "COVID 19 : Cachan à vos côtés" de nombreuses informations, notamment sur les modalités de la continuité des services publics municipaux, mais aussi sur d'autres domaines indispensables, par exemple les livraisons par les commerces.

Paradoxalement, l'isolement exigé par le confinement conduit à un rapprochement via les contacts par téléphone ou outil de communication vidéo, devenus plus denses, et suscite aussi ici et là  des élans de générosité, certes envers les personnels soignants dont le dévouement force vraiment l'admiration, mais aussi envers les personnes les plus démunies et/ou isolées.

Ainsi, pour accompagner les mouvements locaux de solidarité dans le contexte actuel, la Ville de Cachan vient de déployer une nouvelle fonctionnalité intitulée "Solidarité Covid-19" sur la  plateforme du budget participatif. On peut y proposer un service ou demander une aide, les services/demandes étant classés par quartier. Voilà donc un outil permettant de favoriser la solidarité entre les habitants de notre quartier en ces temps troublés.

 

Au niveau de notre département du Val-de-Marne également, la prise de conscience de la crise sanitaire conduit le Conseil département à prendre des mesures, par exemple pour que les personnes âgées et handicapées puissent se faire livrer leurs courses.

Autre mesure le 10 avril dernier, ainsi qu'il l'explique sur le site du CD94, le Président Christian Favier a commandé 1 500 000 masques à destination de chaque habitant du Val-de-Marne. Ces masques "alternatifs" en tissu, lavables et réutilisables seront donnés à chaque Val-de-Marnais(es) à l'occasion de la sortie du confinement par les mairies qui voudront bien effectuer cette distribution. Le Conseil départemental mène également des actions de solidarité (dons de denrées, aides exceptionnelles) avec une attention aux personnes les plus vulnérables dans le cadre de la crise sanitaire.

Le site donne des pistes pour la pratique sportive à la maison, mais il faut noter que pour la pratique individuelle à l'extérieur, autorisée au niveau national dans la limite d'un heure  quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile (avec l'attestation obligatoire), Cachan ne figure pas sur la liste des 7 villes du département où elle est interdite de 10h à 19h jusqu'au 10 mai.

 

Un mois est à présent passé depuis le début du confinement le 17 mars dernier. Il est donc temps de dresser un bilan de la situation, avant de suivre son évolution jusqu'au 11 mai. Pour celles/ceux qui s'intéressent à connaître plus précisément la diffusion du Covid-19, en particulier en Val-de-Marne sur la base de chiffres concrets illustrés par des graphiques : cliquer ici !

 

A toutes et à tous :

Prenez soin de vous, prenez soin des autres :

restez confinés, restez chez vous au maximum jusqu'au 11 mai !

Partager cet article

Repost0
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 13:57

 

Du fait de l'alerte sanitaire due à la pandémie du Covid-19, les conditions garantissant la sécurité des personnels intervenant sur le chantier de la gare n'étaient plus réunies à la mi-mars.

La SGP (Société du Grand Paris) avait de ce fait demandé le 17 mars aux entreprises de suspendre temporairement les travaux.

Comme l'avait expliqué une info-flash du 20 mars, seules des activités légères de maintenance pouvaient être très ponctuellement poursuivies, dans des conditions strictes d'intervention, la SGP travaillant à définir les modalités d'un redémarrage en toute sécurité. Dans l'intervalle restaient bien sûr en activité les équipes affectées à la sécurité du chantier, avec des mesures de protection appropriées..

 

A présent, comme l'annonce la SGP dans l'Info-Flash de sa Newsletter du 17 avril, des équipes réduites vont suivre dès le lundi 20 avril une formation aux nouvelles consignes de sécurité.

La SGP indique que dans le strict respect de ces règles de sécurité sanitaire validées par le Ministère de la santé, la reprise, progressive, des chantiers est une nécessité, à la fois pour l’emploi, pour permettre une reprise complète et rapide dès la fin du confinement et pour minimiser in fine l’impact sur les quartiers.

 

A compter du mardi 21 avril et jusqu'à fin avril, le creusement et les opérations de maintenance du tunnelier Amandine reprendront très progressivement. Il est précisé que les travaux se dérouleront principalement à l'intérieur de la machine et généreront des nuisances limitées au fonctionnement du tapis convoyeur, les déblais étant stockés à l'intérieur du chantier.

 

La SGP ajoute qu'elle met tout en œuvre pour limiter la gêne occasionnée, prenant en compte notamment le fait que les habitants du quartier sont confinés.

 

Rappelons que l'étape actuelle des travaux (fin prévue en 2025) consiste à creuser l'intérieur de la gare à l'abri d'une dalle de couverture grâce à la technique du creusement en  taupe.

Pour plus d'informations sur le site de la SGP : cliquer ici !  

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2019 4 28 /11 /novembre /2019 23:34

 

Décembre est là, bien là, les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, et des évènements festifs ont lieu à Cachan et dans notre quartier :
 


=> Fête des Lumières : samedi 14 décembre 2019
départs entre 17h30 et 18h15, arrivée sur l'Esplanade du Théâtre J. Carat vers 18h30 

 

=> Marché artisanal de Noël "Ainsi font les mains" : samedi 14 décembre 2019
de 14h à 20h à l'Allée des Tulipiers (près de la Promenade de la Bièvre)

 

=> Fête de Noël quartier Carnot : dimanche 15 décembre

de 16 h à 19 h Cour de l'École élémentaire Carnot

 

Allez-y, vos enfants seront ravis !!

Fête des Lumières, Marché Artisanal et Fête de Noël Carnot les 14 et 15 décembre 2019
Fête des Lumières, Marché Artisanal et Fête de Noël Carnot les 14 et 15 décembre 2019
Fête des Lumières, Marché Artisanal et Fête de Noël Carnot les 14 et 15 décembre 2019

Partager cet article

Repost0
Published by coqon - dans Évènement
27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 00:20

Lors de la concertation initiée au printemps 2018 à Cachan sur le projet de réaménagement de la section Nord (3,8 km) de la RD920 de Bourg-la-Reine à la Porte d'Orléans, de nombreuses questions avaient été soulevées concernant le confort et la sécurité des piétons, un apaisement souhaité de la circulation pour tous les usagers et une amélioration du cadre de vie (voir notre article de juillet 2018 ; voir aussi la présentation effectuée lors de la réunion publique de concertation du 3 mai 2018 à Cachan).

Section de la RD920 bordant les quartiers Ouest-Sud et Ouest-Nord de Cachan (Source site CD92)

Section de la RD920 bordant les quartiers Ouest-Sud et Ouest-Nord de Cachan (Source site CD92)

Pour répondre à ces questions, notre comité de quartier (en lien avec celui d'Ouest-Sud) avait élaboré en mai/juin 2018 une plate-forme commune transmise à la Maire de Cachan. Sur la base de cette contribution, ainsi que de celles des autres comités de quartier de Cachan et des associations concernées (notamment les cyclistes, usagers des transports et riverains), le groupe de travail créé par la Municipalité avait élaboré un document de synthèse intitulé "Enjeux pour une nouvelle urbanité" que la Maire de Cachan avait transmis par courrier au président du Conseil départemental du 92 le 17 juillet 2018. Dans ce courrier était demandé un traitement attentif des circulations des piétons, des pistes cyclables, de la sécurisation des carrefours, ainsi que de l'espace prévu pour les transports en commun, tous points repris dans les 10 propositions détaillées de la synthèse.

Comme prévu, mais avec un certain retard (le 15 avril 2019), le bilan de cette concertation a été adopté par les conseils départementaux du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine. Il est consultable sur le site des Hauts-de-Seine :

* article sur l'aménagement de la section Nord de la RD920
* approbation du bilan de la concertation préalable (32 pages)

 

A la lecture du document, on peut noter une assez bonne prise en compte du point de vue des piétons. Les trottoirs seront élargis avec une largeur comprise entre 2,15m et 4,75m, bien supérieure en moyenne à ce que l'on connaît actuellement. Cet élargissement est rendu possible par la suppression d'une voie de circulation automobile dans chaque sens. Les traversées de la RD920 et les carrefours avec les voies secondaires seront généralement traités avec une attention particulière pour la facilité et la sécurité des cheminements piétons, parfois peut-être par un plateau surélevé.

Comme demandé, la circulation des cyclistes devrait aussi être fortement améliorée avec une piste unidirectionnelle dans chaque sens, d'une  largeur de 1,80m dans la mesure du possible, bien différenciée du trottoir, par des revêtements distincts aux couleurs contrastées, éventuellement par une petite dénivellation entre le trottoir et la piste cyclable.

Extrait du bilan préalable (p. 27)

Extrait du bilan préalable (p. 27)

Concernant la demande d'une voie réservée aux bus entre l'avenue Carnot et Paris, elle n'a pas été prise en compte dans le bilan. Il est estimé que les prévisions de trafic faites par le département des Hauts-de-Seine ne le justifient pas, en raison de l'arrivée de deux lignes de métro à Bagneux et de la déviation de la ligne 187 vers la nouvelle gare de métro (lignes 4 et 15) de Bagneux Lucie-Aubrac. Il ne reste donc que deux courtes sections réservées aux bus :

- un couloir central entre l'avenue Carnot à Cachan et la rue de Verdun à Bagneux pour faciliter le trajet du 187 (voir l'illustration ci-après),
- et un couloir latéral vers Paris entre la rue Gabriel Péri à Montrouge et la Porte d'Orléans pour tenir compte de possibles congestions à l'approche de Paris. Il est permis de douter que cette courte section suffira à absorber les ralentissements prévisibles à l'approche de Paris, compte-tenu des difficultés que chacun peut observer dans les conditions actuelles !

 

Réaménagement RD920 entre Carnot et Verdun :

Extrait de la présentation lors de la réunion publique d'information du 3 mai 2018 à Cachan

Extrait de la présentation lors de la réunion publique d'information du 3 mai 2018 à Cachan

Ceci dit, la non-priorisation de la circulation des bus, donc l'absence de voies réservées (excepté donc sur les 2 sections ci-dessus) peut encore évoluer d'ici fin 2020, au cours des études et de l'enquête publique ; en effet, l'importance de la qualité et de la célérité des transports en commun dans tous les quartiers de nos villes franciliennes, et notamment la bonne desserte par les bus qui les traversent et les relient à Paris, est indéniable (contribution environnementale à la réduction du trafic automobile privé).

 

Le chiffrage du coût global des travaux (études et foncier compris) est à ce stade estimé à 63 millions d'€uros, financés, proportionnellement à leurs emprises foncières, pour 2/3 par le département des Hauts-de-Seine (qui est le pilote) et pour 1/3 par le département du Val-de-Marne.

 

Le calendrier actualisé des études et travaux jusqu'en 2024 est le suivant :

Calendrier diffusé sur le site du CD 92 (novembre 2019)

Calendrier diffusé sur le site du CD 92 (novembre 2019)

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2019 3 20 /11 /novembre /2019 13:50

 

Le chantier de la future gare Arcueil-Cachan, qui s'étend sur une surface de 11 000 m² entre les avenues Léon Eyrolles et Carnot, est un chantier mutualisé, c'est-à-dire qu'il remplit 3 fonctions : il sera :

- le puits de départ du tunnelier qui creusera vers Villejuif Louis-Aragon,

- le puits de sortie du tunnelier qui creusera depuis Bagneux

- et surtout le chantier de la future gare Arcueil-Cachan de la ligne 15 Sud, en correspondance avec le RER B.

La première grande étape s'est terminée fin 2018 : la construction des murs souterrains de la gare. Entre août 2017 et novembre 2018, 65 panneaux de parois moulées ont été insérés à 52 mètres de profondeur pour former le contour de la boîte gare.

À partir du printemps 2019, c'est le creusement de l'intérieur de la gare qui débute à l'abri d'une dalle de couverture grâce à la technique du creusement en taupe.

Voir la vidéo illustrant la construction d'une gare du Grand Paris Express (GPE).

 

Le tunnelier de la gare d'Arcueil-Cachan qui creuse depuis avril 2019 va traverser la gare Villejuif Institut Gustave-Roussy et ressortir à la gare Villejuif Louis-Aragon, soit une distance de 3,4 km sur la ligne 15 Sud du GPE.  Son trajet est jalonné par un nombre important de carrières qui sont comblées par l’injection d’un coulis. Le tunnelier va également passer sous la rivière souterraine de la Bièvre et devra donc creuser davantage en profondeur pour maintenir une bonne couverture dans le sol.

C'est le 4ème tunnelier des chantiers  du GPE, il a été baptisé AMANDINE en mars 2019.

Pendant ce creusement les travaux de construction "en taupe" de la gare GPE se poursuivent (mise en service prévue pour 2025).

 

A la mi-octobre, le tunnelier avait parcouru 720 mètres, et la SGP (Société du Grand Paris) avait annoncé la circulation exceptionnelle de camions dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 octobre, ceci pour permettre l'évacuation des terres générées par le tunnelier et stockées dans les fosses à déblais. La SGP priait les riverains de l'excuser pour la gêne occasionnée et les  remerciait de leur compréhension.

Même situation pour la nuit du mardi 29 au mercredi 30 octobre : le tunnelier avait parcouru 830 mètres, dépassé le stade Dumotel et il fallait à nouveau évacuer les terres la nuit.

En parallèle, la SGP annonçait que jusqu'au 22 novembre, une évacuation des déblais pouvait avoir lieu une nuit par semaine, "car le tunnelier débute l'ascension de la vallée de la Bièvre, et ne peut s'arrêter pour des raisons de sécurité".  

Une activité exceptionnelle pour des raisons de sécurité est ensuite annoncée en plus pour le vendredi 1er et le lundi 11 novembre, Amandine ayant  alors parcouru 860 mètres et remontant la vallée de la Bièvre.

Les évacuations des déblais se succèdent ensuite les nuits du mardi 5 au mercredi 6 novembre (910 mètres creusés), du mardi 12 au mercredi 13 novembre (990 mètres), du lundi 18 au mardi 19 novembre (franchissement du 1er kilomètre, le tunnelier est sous le Boulevard de la Vanne).

Dernière info : un exercice incendie est prévu dans le tunnel l'après-midi du jeudi 21 novembre :

Chantier gare GPE d'Arcueil-Cachan et tunnelier Amandine : travaux en cours (automne 2019)

Puis les horaires sont modifiés : ça commence dès 8 h :

Chantier gare GPE d'Arcueil-Cachan et tunnelier Amandine : travaux en cours (automne 2019)

La date de fin du creusement du tunnelier Amandine est le 31 décembre 2019.

 

Pour plus de détails sur l'architecture, voir la vidéo sur notre gare d'Arcueil-Cachan du GPE vue par son architecte Jean-Pierre Vaysse.

 

Extraits du site de la SGP

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2019 6 05 /10 /octobre /2019 14:41

 

Cachan

Sur les 10 projets lauréats (*), 3 projets concernent plus particulièrement  notre quartier Ouest-Nord :

=> Passage piéton innovant

=> Les 4 ballons fusées

=> Les bacs à fleurs dans le quartier des Lumières

(*) voir le site dédié au Budget participatif de Cachan, avec des infos sur tous les projets

 

Dans Le Mag Cachan, dernier N° 297 d'octobre 2019, page 8, on apprend où en sont ces projets, évoqués lors de la dernière réunion publique de notre comité de quartier Ouest-Nord le 19 juin dernier : 

 

Budget participatif de Cachan et participation citoyenne départementale 94 (octobre 2019)
Budget participatif de Cachan et participation citoyenne départementale 94 (octobre 2019)
Budget participatif de Cachan et participation citoyenne départementale 94 (octobre 2019)

Val de Marne

A noter que le département 94 du Val de Marne a ouvert sur son site (*) une plateforme de participation numérique, sur laquelle se déroulent actuellement 2 concertations en ligne :

=> sur les animations organisées dans les parcs départementaux et les espaces naturels sensibles : consultation sur le programme 2020 ouverte jusqu'au 14 octobre 2019 ;

=>  sur les avis des aidants, personnes qui prennent soin d'un proche au quotidien : consultation jusqu'au 18 octobre 2019 sur les dispositifs existants et les pistes proposées pour les améliorer.

(*) recueil des propositions citoyennes sur : https://participer.valdemarne.fr/

 

Voir l'article sur cet espace de participation en ligne dans :

Val de Marne - le Magazine du département N° 369 de Septembre 2019 , p. 18

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2019 4 25 /07 /juillet /2019 15:57

Le site de la SGP (Société du Grand Paris) contient de nombreuses informations sur le gigantesque chantier du futur métro du Grand Paris Express.

Des infos générales sont données sur la page de la future gare d'Arcueil-Cachan : rubriques "A la Une",  "Notre gare", "La parole à", "Agenda", "Acteurs", "Contact" etc… :

https://www.societedugrandparis.fr/#lignes/15SU/entite/18ARC

Et des infos spécifiques sont données sur une autre page qu'on atteint en cliquant sur "Accéder à la fiche gare" ou "+ En savoir plus" :

https://www.societedugrandparis.fr/gpe/gare/arcueil-cachan

 

Dernière nouveauté qui vient de faire l'objet d'une feuille Info-flash : "La Météo des chantiers : un dispositif d'information innovant"

 

Sur l'onglet "Prévisions" on a les données chiffrées sur le bruit en décibels (dB(A) et avec une oreille dont la couleur passe en 6 niveaux du vert au noir comme suit :

Chantier de la gare d'Arcueil-Cachan de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express : informations sur le site de la SGP

Ainsi, ce jour jeudi 25/07/2019, l'oreille est  bleue : bruit modéré entre 55 et 70 dB.

Et en bas un texte indique la consistance des travaux en cours ; ainsi ce jour :

Creusement d'un puits d'extraction de fumée sous les voies du RER B 
Date de fin prévue : 2 août 2019 

 

Si on clique sur l'autre onglet "Courbes de bruit" apparaît un graphique historique (depuis le 19/07/2019), et  sous le graphique des décibels, on a un menu  déroulant avec le choix entre 3 localisations de caméras avec capteur de bruit :

* Avenue Eyrolles

* Capteur sur grue

* Capteur sur base vie

On peut cliquer sur la courbe (pour déterminer l'heure de mesure), puis sur l'image 360° et on obtient une page avec la photo prise par la caméra, le nombre de décibels mesurés et des repères de couleur sur la photo, alignés sur l'échelle (au bas de la page) qui va de 35 à 105 dB(A).

 

Suite aux problèmes de nuisances sonores rencontrés par les riverains directs du chantier, il semble que cette nouveauté aille dans le sens souhaité d'une transparence des mesures, même si elle ne donne qu'une partie des indications (le bruit moyen et non les min/max) et que la restitution historique ne démarre que le 19 juillet.

On peut ainsi analyser et identifier les pics de bruit dit "fort", comme celui de 77,6 dB(A) le 19 juillet entre 10:40 et 10:50 depuis l'Av. Eyrolles, ou celui de 82,9 dB(A) le 23 juillet entre 14h10 et 14h20 depuis la Base vie.

 

Ce nouvel outil constitue donc une avancée et devrait permettre d'étayer fortement les observations des riverains du chantier.

Partager cet article

Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 17:43

La dernière réunion du Comité de quartier Ouest-Nord (Coqon) s'est tenue le mercredi 19 juin 2019 à 20h30 à l'École Carnot

 

Ont été abordés les points suivants :

1 - Réforme du stationnement sur Cachan : point sur la nouvelle démarche participative 2018-2019 et les documents produits par la Commission stationnement du Coqon ; pour voir la présentation effectuée le 19 juin  : cliquer ici !!

Les 2 documents de la commission Coqon :

*  Retour des travaux menés de décembre 2018 à février 2019

* Éléments de réponse aux propositions présentées lors de la réunion stationnement du 13 mai 2019

(NB : une réunion publique conclusive organisée par la Municipalité sur la réforme du stationnement s'est tenue le lendemain 20 juin à l'Hôtel de Ville)

2 - Association ARLiC15 : point d'information sur ses activités

3 - Projet immobilier du 19, rue de la Gare : présentation de l'état d'avancement par les promoteurs

4 - Chantier Gare d'Arcueil-Cachan ligne 15 Sud du Grand Paris Express : point sur les travaux en cours et les nuisances constatées

5 - Projet restructuration de la RD920 : dernières évolutions du projet

6 - Projets initiés par l'équipe d'animation du Coqon :

* Stationnement Impasse Louise Marguerite

* Mise en sens unique de la rue de la Grange Ory

* Création d'une zone de rencontre rue Alphonse Melun

* Création d'un passage piétons de la rue A. Melun vers l'Avenue Carnot le long de l'école élémentaire Carnot

7 - Démarche participation citoyenne "Parlons ensemble de Cachan" : rappel de la démarche automne et fin 2018, focus sur les projets dans  le quartier issus du budget participatif

8 - Parole aux habitants

9 - Divers (fermeture du Casino Bagneux)

 

Pour lire le CR détaillé, cliquer ici !!

 

NB :

Pour plus d'informations, consulter notre blog, et en particulier :

=> CR de toutes les réunions publiques du Coqon : cliquer ici !! 

=> Retour de la précédente réunion du 29 janvier 2019 : cliquer ici !!

=> Lancement du tunnelier de Cachan (30 mars 2019) : cliquer ici !!

=> Réunion publique Projet charte promoteur (17 avril 2019) : cliquer ici !!

Autre réunion sur la charte promoteur le 26 juin 2019

=> Charte des comités de quartiers de Cachan, votée en Conseil municipal de Cachan le 19 novembre 2015 : présentation et texte

 

Partager cet article

Repost0

Le Comité

  • : Comité de Quartier Ouest-Nord de Cachan (Coqon)
  • : Nous sommes une équipe d'animation composée de bénévoles habitant le quartier, avec un rôle de relais entre les riverains et usagers du quartier d'une part, et les pouvoirs publics, notamment la Ville de Cachan, d'autre part ; le comité est organisé en commissions thématiques (ponctuelles) comprenant des habitants volontaires. Sur les comités de quartier de Cachan, voir le lien vers la charte des comités de quartier de Cachan en bas de cette page d'accueil, et voir aussi : http://www.ville-cachan.fr/cachan-citoyenne/comite-de-quartier/274-les-comite-de-quartier. Et pour nous contacter, écrire à l'adresse : coqon.cachan@gmail.com
  • Contact

Recherche

Rubriques